24/07/2006

Jogging de Menil-Favay + juste pour rire

Résultats du jogging de

Menil-Favay 2006

10,700 km

Place

Dossard

Nom

Prénom

Temps

1

725

SOMBAERT

Guy

0:38:54

2

700

HEYTENS

Johan

0:39:55

3

80

PAQUES

Thierry

0:40:17

4

61

GRANDJEAN

Pierre

0:41:03

5

712

VRANCKEN

Marc

0:41:13

6

107

MERTENS

Daniel

0:41:37

7

127

DELZANDRE

Pascal

0:43:04

8

3

MOLITOR

André

0:43:09

9

40

GUISSARD

Lucien

0:43:39

10

52

MOUILLARD

Yves

0:43:50

11

708

LOUIS

Marc-Antoine

0:43:59

12

29

BENTEIN

Björn

0:44:32

13

703

LAMBERT

Christophe

0:45:08

14

42

DUBOIS

Philippe

0:45:38

15

9

PIERRARD

Eric

0:45:39

16

707

DEVILLET

Guenaël

0:46:07

17

106

DUSSART

Pascal

0:46:09

18

18

COLLOT

André

0:46:17

19

727

PONSARD

Marc

0:46:19

20

103

LESPINEUX

Benoît

0:46:21

21

721

LAMETTE

Pierre

0:46:41

22

123

FALZONE

Croce

0:47:12

23

704

JASPARD

Mathieu

0:47:30

24

116

PROVOOST

Kathy

0:48:13

25

711

THIRY

Alain

0:48:14

26

723

HERIN

Jean-Francois

0:49:10

27

728

COLLIN

Fabien

0:49:10

28

41

QUOITIN

Bernard

0:49:19

29

709

LESSUISE

Philippe

0:49:23

30

701

MATON

Françoise

0:50:48

31

36

DEJET

Vincent

0:51:41

32

715

HALKIN

Marvin

0:52:00

33

714

LESAGE

Lionel

0:52:05

34

30

BENTEIN

Johan

0:52:26

35

718

VAN DE MOER

Niki

0:52:48

36

90

HOLDSWORTH

Andy

0:53:03

37

56

GERARD

Jacques

0:53:05

38

108

COLALILLO

Jeanine

0:53:28

39

33

DE VOOGHT

Guy

0:53:37

40

702

DEWINTER

Joël

0:53:55

41

105

BENTEIN

Kevin

0:54:54

42

706

EISCHEN

Jeannot

0:55:02

43

4

CROUQUET

Francis

0:55:03

44

124

MATERNE

Jean-Marie

0:55:13

45

71

VANHULST

André

0:55:51

46

64

RENARD

Francis

0:55:54

47

726

CHAMBERLAND

Benoit

0:55:58

48

729

DETHIER

Marc

0:56:07

49

128

DAMHAUT

Mickael

0:56:15

50

117

FALZONE

Gaëtan

0:57:03

51

125

JADIN

Michel

0:57:05

52

46

GARNIER

René

0:57:06

53

45

GERARD

Denis

0:57:15

54

720

GERARD

Laurent

0:57:22

55

713

WATTIEZ

Raphaëlle

0:57:33

56

710

LENUIRE

Jacky

0:58:19

57

111

QUIRYNEN

Vincent

0:58:31

58

126

HERION

Christian

0:58:34

59

79

GERIMONT

Jean-Michel

0:59:25

60

35

GILLARD

André

0:59:40

61

8

LEGRAND

Alain

0:59:59

62

57

PETIT

Edmond

1:02:17

63

110

GRAAS

Nicole

1:02:17

64

722

MASSARD

Philippe

1:02:17

65

96

DE LAMOTTE

Bernard

1:04:36

66

112

GOFFART

Marc

1:04:37

67

724

RIGUELLE 

Eric       

1:05:36

68

5

HATERT

Bernadette

1:05:51

69

716

DEROOSE

Sylvie

1:20:16

5 km

Place

Dossard

Nom

Prénom

Temps

1

801

LECHARLIER

Nicolas

0:16:07

2

803

MARCHAIS

Didier

0:20:00

3

805

ROLLAND

François

0:20:14

4

811

GUISSARD

Jean

0:22:25

5

802

MAURIN

Nathalie

0:22:28

6

815

QUIRYNEN

Thibault

0:22:47

7

816

BOUCHERIE

François

0:22:49

8

806

GRAINDORGE

Loic

0:22:57

9

812

GUISSARD

Florence

0:23:08

10

813

ROBERT

Marie-Eve

0:23:54

11

808

REMACLE

Gaëtan

0:24:29

12

810

REMACLE

Thomas

0:24:31

13

807

REMACLE

Ludivine

0:24:38

14

809

REMACLE

Thierry

0:24:40

15

818

GERMAIN

Steve

0:30:41

16

817

GERMAIN

Marcel

0:30:43

Juste pour rire...

Judiciaire

Une éclaircie dans la sombre actualité de la justice Belge.
 
En effet, le commissaire San AnPiret de Wéris, fraîchement parachuté sur la plus petite ville du monde en tant que chef de la police, vient de procéder à une arrestation de la plus haute importance.
Laissons-lui la parole:
 
"Cela fait plusieurs années que je m'intéresse à un individu originaire de Marche-en-Famenne, que je suspecte de trafiquer de l'alcool Fernet, en provenance d'Amérique du sud.
Je savais qu'il passait régulièrement l'hiver en Argentine et c'est pour cette raison que j'ai sacrifié deux fois mes congés de février pour partir dans la Cordillière des Andes, afin d'étudier les habitudes de Philippe P.
Récemment, il fut porté à ma connaissance, le fait que le dénommé Philippe P. se trouvait dans un petit village français de la région de Metz. Ne pouvant m'y rendre, je demandai à mes confrères français de lui mettre la pression.
Au premier coup de pistolet tiré en l'air, Philippe P. se mit à courir autour du village, persuadé d'être poursuivi par la maréchaussée. 24 heures et 318 tours plus tard, il finit par s'arrêter, certain d'avoir semé ses poursuivants. Saluons au passage la performance des 212 kms parcourus.
Il était toujours libre, mais mon plan avait fonctionné et je le savais diminué physiquement pour plusieurs semaines.
Début juillet, je fus informé par un de mes agents, habitant Oster, que Philippe P. venait d'arriver dans son village où allait se dérouler un jogging. Craignant que la vue d'un véhicule de police ne le fasse fuir, je m'y fis conduire incognito par un ami que je ne peux nommer, celui-ci préférant garder lâchement l'anonymat.
Je ne tardai pas à le repérer, et son numéro de dossard pouvant laisser présager d'éventuels desseins lubriques, je décidai de l'intercepter.
Le départ du jogging fut donné. Sacrifiant mon amour-propre au devoir, je laissai partir le peloton, me retrouvant à l'arrière de la course où, comme prévu, Philippe P. payait ses efforts transfrontaliers.
C'est ainsi que je franchis la ligne d'arrivée, traînant derrière moi un Philippe Panza menotté."
 
Il nous est agréable de constater qu'une fois de plus, force reste à la loi.
 
                                                                         R. Givewater.

Les commentaires sont fermés.